Les Saisies.org

  • 1.jpg
  • 2.JPG
  • 3.JPG
  • 4.jpg
  • 5.JPG
  • 6.JPG
  • 998.jpg
  • 999.jpg
  • 9999.jpg
  • IMG_1614.JPG
  • img_7556.jpg
  • img_7856.jpg
  • IMG_8170.JPG
  • IMG_8259.JPG
  • IMG_8281.JPG
  • lessaisies_pano1.jpg
  • lessaisies_pano2.jpg
  • lessaisies_pano3.jpg
  • lessaisies_pano4.jpg
  • lessaisies_pano7.jpg
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
Partagez vos avis et infos et posez vos questions, concernant le domaine skiable, les travaux, les actualités, les hébergements, les commerces, l’organisation de votre prochain séjour, etc.
  • Page :
  • 1

SUJET : webcamastro

webcamastro 08 Déc 2020 16:35 #1

  • Tourjense
  • Portrait de Tourjense Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Messages : 34
  • Karma: 2
  • Remerciements reçus 12
Bonjour,

Après des années de quasi-inexistence sur le forum, voilà que je reprends un peu d’activité (effet confinement?). J’ai souvent eu tendance, à m’embarquer dans des sujets marginaux, pour ne pas dire incongrus vis à vis du motif principal du forum fréquenté. Ce sera encore la cas cette fois puisque je décide d’ouvrir un sujet… d’astronomie (bien élémentaire, il est vrai) à partir des webcams de Crest Voland !
Eh oui, j’ai remarqué que lorsque le ciel est pur, la caméra située sur la G2 de La Logère, en haut du Lachat, permet parfois d’observer assez bien les étoiles, et même leur mouvement, en jouant avec l’accès aux archives. C’est particulièrement le cas avant l’apparition de la neige. La luminosité générale induit alors une ouverture du diaphragme bien adaptée à l’observation des astres.
Je vous propose donc, ici, un bout de capture d’écran pris sur cette Webcam, le 30 Octobre dernier, à 21 heures. La vue originale en est toujours disponible sur l’historique de la caméra (). Bien sûr, nous commençons par la constellation la plus universellement connue puisqu’il s’agit de la Grande ourse. Pour lui rendre justice, précisons d’abord que la, plupart du temps, quand nous parlons d’elle, nous ne faisons référence qu’a une de ses parties . C’est celle que l’on désigne souvent par « la casserole » ou le « grand chariot ». La constellation « officielle » est plus étendue, mais disons, qu’ici, nous faisons simplement référence à notre « grand chariot ». Il faudrait alors parler d’astérisme et non de constellation. (Cette dernière remarque, afin d’ajouter un coté un peu pédant au propos, s’il en fallait).
Donc, la webcam de La Logère nous dit que le 30 octobre à 21 heures, notre grand chariot lui apparaissait, en gros, au-dessus de la porte des Aravis. Il est intéressant (?) de voir que l’optique permet de distinguer le cavalier Alcor au dessus de Mizar. Mizar est la deuxième étoile en partant de la gauche, certains disent le deuxième cheval du chariot. On voit juste au dessus, un astre beaucoup moins lumineux. Cest Alcor. Il paraît que « Alcor » est la déformation du nom arabe de l’astre, après diverse étapes de latinisation et occidentalisation. A l’origine, le nom ferait référence à l’épreuve. Il fallait être capable de distinguer Alcor de Mizard pour être admis parmi les archers de Gengis Khan. Personnellement, sans mes lunettes, je serais classé inapte.
Mizar et son cavalier Alcor sont à peu près à 80 années lumière de nous. (80 ans de voyage à la vitesse de 300 000 km par seconde!). Rendez vous compte que même moi, je n’étais pas né quand on été émis les photons qui ont impressionné la caméra en octobre !
Au fil des observations, avec le perfectionnement des instruments et moyens d’observation, on a découvert que Mizard lui même était une étoile double. On a donc nommé, comme d’habitude, Mizard A et Mizard B, qui se « tournent autour », puisque en interaction gravitationnelle. Ça, je peux le voir dans le petit télescope (115 mm de miroir, 90 cm de focale) que j’utilise à Crest Voland. Oui, je fais parfois quelques animations nocturnes à la salle polyvalente. Mais depuis, de bien plus gros instruments (et de vrais astronomes et astrophysiciens) ont établi que Mizar A et B étaient eux mêmes des systèmes doubles… Puis que Alcor était également un couple.. ! Oh là là, on en est là pour l’instant. Six acteurs principaux ! Je vous laisse calculer les trajectoires. Et que dire des couchers de soleil, si d’aventure il y a des planètes dans ce maelstrom !!!
Ah oui, il faut préciser aussi que le grand chariot est circumpolaire. C’est a dire que comme tout le monde céleste, il nous apparaît tournant autour de l’étoile polaire (j’ai bien dit apparaît) en étant suffisamment proche de celle-ci pour être visible au dessus de l’horizon en toute saison. (Pas forcément dans le champ de la caméra de la Logère)
Ce ne sera pas le cas des prochaines photos à des heures plus tardives de cette nuit du 30 Octobre (Les pléiades, Le taureau, Orion…). Enfin si j’ai le courage de poursuivre car ce post m’a un peu épuisé… Mais vous aussi, si vous avez eu le courage de lire jusqu’à ce point !!!
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Rphl, brigitte, zaz

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

webcamastro 08 Déc 2020 17:31 #2

  • brigitte
  • Portrait de brigitte
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste rouge des Lanches
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste rouge des Lanches
  • Messages : 301
  • Karma: 17
  • Remerciements reçus 18
un grand merci , c'est magnifique !!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

webcamastro 10 Déc 2020 14:53 #3

  • Tourjense
  • Portrait de Tourjense Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Messages : 34
  • Karma: 2
  • Remerciements reçus 12
Ah ! Il semble qu’il y en ait deux ou trois qui n’ont pas hésité à s’imposer la lecture de ce post un peu lourd… Alors, je continue a exploiter cette folle nuit du 30 octobre qu’a passée la webcam de La Logère…
Nous étions l’autre fois sur la grande Ourse très approximativement en direction du Nord Nord Ouest.. On tourne un peu la tête (la caméra?) à droite (pour être précis, on recule un peu le chrono aussi) et, quelque part entre le nord et l’est, on voit apparaître et monter le petit amas ouvert des Pléiades. Il nous saute aux yeux sur la photo et vous ne pouvez pas ne pas l’avoir déjà remarqué en automne-hiver, même si vous habitez en ville… Curieusement, pas mal de gens le prennent pour la petite ourse. Il est vrai qu’il y a un peu de ressemblance quand aux positions relatives. Mais non ! Ce n’est pas la petite Ourse. Cette dernière est beaucoup plus haut dans le ciel puisque son étoile principale est précisément la Polaire. Pour la voir dans un post, il faudrait que je monte sur le toit de la cabane de l’arrivée du télésiège et que je torde résolument le support de la caméra. Pas sûr que La belle Montagne apprécierait.
Donc, un petit amas ouvert ; Ceux qui ont de très bons yeux peuvent y compter 11 voire 12 individus. Un petit instrument nous en révélerait plusieurs dizaines et les professionnels en comptent quelques milliers. Ils nous précisent aussi que l’amas n’est pas très dense. Il s’étend sur environ 13 années lumière. L’interaction gravitationnelle entre les individus n’est donc pas très forte. Au regard des mouvements propres de chacun, on nous prévoit que d’ici 250 millions d’années environ, tous ces astres seront dispersés. Profitez donc bien de regarder les pléiades pendant vos vacances d’hiver, que vous prendrez - si vous le pouvez -, ski ou pas ski hein ?
Sa distance ? Elle fait encore l’objet de discussions entre spécialistes mais quand même tout le monde converge vers 440 années lumières, à 10 ou 20 près. Pour nous 440 suffiront non ? Donc bien plus lointaines que Mizard et Alcor que nous avons vues l’autre fois. La plupart sont jeunes, du moins en début de vie (la notion de jeunesse d’une étoile ne veut pas forcément dire récente, si on se réfère à sa durée globale de vie- j’y reviendrai avec Bételgeuse une prochaine fois). Quand on les photographie avec un temps de pause suffisant on découvre que les plus visibles à l’œil nu sont dans un nuage de poussières, lequel est justement révélé par réflection de la lumière émise par les étoiles de l’amas. Ne vous privez pas d’aller voir le cliché qui accompagne l’article éponyme sur Wikipédia, par exemple…
Quand les pléiades apparaissent sur l’horizon, on sait que le Taureau avec Aldébaran ne sont pas loin et suivront bientôt. Là, on aura à faire à une constellation du Zodiaque... Mais ça sera la prochaine fois…
Prenez soin de vous et gardez vos distances, mais pas en années lumières...
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Rphl, brigitte

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Tourjense. Raison: mette la photo dans le texte?

webcamastro 13 Déc 2020 18:56 #4

  • Tourjense
  • Portrait de Tourjense Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Messages : 34
  • Karma: 2
  • Remerciements reçus 12
Ah ! Je l’avais bien dit… Les pléiades montent et, bientôt, elles sont suivies par la constellation du taureau. Comme tout se décale un peu sur la droite (le mouvement apparent tourne autour de la polaire qui est en haut et loin à gauche du cadre) nous avons maintenant l’avantage d’avoir en prime une superbe vue sur le Mont Blanc. Le Taureau est le superbe triangle juste sur le dôme du goûter, avec une étoile assez jaune et plus lumineuse que ses compagnes. Comme c’est souvent le cas, on considère ce triangle comme étant la constellation. En fait elle est plus étendue mais le triangle, qui représente la tête de l’animal est la partie la plus spectaculaire et reconnue, un peu comme nous avons vu le grand chariot souvent assimilé à lui seul à la grande ourse.
Le Taureau est une constellation du Zodiaque. C’est à dire qu’à une certaine période de l’année la Terre, le Soleil et lui sont approximativement alignés dans cet ordre. Le Taureau est alors « dans le soleil » est c’est bien sûr une période pendant laquelle il n’est pas question de l’observer. Cela se passe du 21 Avril au 20 Mai. Celles et ceux né(e)s dans cette période le seront donc sous le signe du Taureau. Avant le 21 Avril, c’est le bélier, une constellation beaucoup moins spectaculaire, bien que le signe soit souvent le fait de gens exceptionnels. (Ah ! Vous aviez remarqué que j’étais bélier?).
Son étoile vedette est Aldébaran, la belle qui occupe un des angles du triangle. On ne peut pas la rater avec son éclat jaune orangé. C’est une géante rouge, située à 65 années lumière de nous. C’est aussi une étoile double et en plus d’un compagnon, on lui a trouvé une planète. Une énorme gazeuse, bien plus grosse que notre Jupiter semble-t-il. Elle est juste un peu plus lourde que le soleil, à peu près 15% de plus. Mais elle est surtout beaucoup plus vieille avec environ sept milliards d’années au compteur. C’est à dire qu’elle a vécu une grande partie de son espérance de vie. Elle a fini de « brûler » son hydrogène - en fait de le « fusionner » en hélium – et maintenant, elle fusionne l’hélium à son tour en éléments plus lourds. De ce fait elle a beaucoup enflé et a maintenant un diamètre presque 50 fois plus grand que celui de notre soleil !! Ce dernier, à son voisinage aurait à peu près les proportions d’un petit pois à côté d’un ballon de foot. Avec tout ça, sa température de surface est faible (enfin .. pour une étoile) environ 3900°K. Ce qui lui vaut sa couleur jaune orangé (souvenez vous des étoiles de la pléiade, très bleues -souvent plus de 10000 degrés). Elle rayonne donc moins que notre soleil par unité de surface mais comme elle est beaucoup plus étendue, au global, elle est 500 fois plus lumineuse. Ça va pas durer, et un jour elle finira en naine blanche. Nous ferons peut-être un court aperçu des trois destins principaux qui attendent les étoiles quand nous parlerons de Bételgeuse. Mais ça sera dans un prochain post, quand Orion sera levée.
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: brigitte

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

webcamastro 22 Déc 2020 18:02 #5

  • brigitte
  • Portrait de brigitte
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste rouge des Lanches
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste rouge des Lanches
  • Messages : 301
  • Karma: 17
  • Remerciements reçus 18
magnifique !!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

webcamastro 22 Déc 2020 21:28 #6

  • Tourjense
  • Portrait de Tourjense Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Messages : 34
  • Karma: 2
  • Remerciements reçus 12
Bon… Je me suis un peu laissé aller depuis quelques jours. Heureusement que Brigitte a mis juste un mot sur le sujet. Conséquence, le forum m’a envoyé une notification que j’ai perçue comme un discret rappel à l’ordre…
Nous en étions restés à la constellation du Taureau, qui nous annonçait le lever prochain d’Orion. C’est ma préférée de l’hiver avec la gigantesque Bételgeuse. Il y a aussi sa nébuleuse qui, si elle n’est pas révélée par la webcam du Lachat, (dont il faut se souvenir qu’elle n’est quand même pas un instrument d’astro-photographie) n’en reste pas moins la source d’étoiles en gestation la plus proche de nous… Mais l’actualité fait qu’ Orion sera pour un prochain post.
Ici, je veux mentionner un évènement qui a eu lieu hier 21 Décembre, mais que la Webcam n’a pas vu, pour cause de couverture nuageuse. Deux des collègues de la Terre, Jupiter et Saturne, comme elle, tournent autour du Soleil. La première, beaucoup plus éloignée que notre Terre met 12 ans pour en faire sa révolution. Saturne, encore plus lointaine, prend quarante ans pour faire de même. De ce fait, vu de chez nous, elles s’alignent à peu près tous les vingt ans. Ce presque alignement appelé conjonction avait lieu cette année le 21 décembre précisément. Raté pour la webcam, donc, pour cause de nébulosité !
En fait, ce n’est pas très grave car la position relative des deux planètes varie très lentement vu de chez nous. Si ce n’est pas le jour « j » de la conjonction, les deux astres nous apparaissent au plus près l’un de l’autre pendant un certain temps.
Il a fallu remonter au 10 décembre, dans les archives de la webcam, pour trouver un ciel clair et nos deux consœurs visibles et cote à cote. A noter également que le timing n’est pas tout à fait favorable à une longue observation, car les deux planètes on en ce moment une fâcheuse tendance à se lever le matin et se coucher le soir. La fenêtre d’observation est donc très courte, juste après le coucher du soleil. Seul le cliché de 18h04 était significatif. Par contre ça permet à la caméra de nous les montrer sur un joli fond crépusculaire.
Cette fois il faut donc tourner notre regard vers le sud ouest. Sur la capture la plus large, on voit la G2 du télésiège, le Charvin et une belle lueur de crépuscule qui dessine bien la montagne et les sapins vers La Tour du Pin. Jupiter (la plus grosse) et Saturne sautent aux yeux avec leur couleur jaune blanchâtre. A l’œil, nous percevrions que leur lumière est fixe, sans scintillement, puisqu’il ne s’agit pas d’étoiles. La photographie ne permet pas ce distinguo. Voilà pour cette fois. Orion, sera probablement pour après Noël.
Passez de bonnes fêtes et prenez soin de vous… Et des autres
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: brigitte

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Tourjense. Raison: Bug dans les photos

webcamastro 30 Déc 2020 23:10 #7

  • Tourjense
  • Portrait de Tourjense Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Messages : 34
  • Karma: 2
  • Remerciements reçus 12
C’est pas tout, ça, mais il faut bien finir ce qu’on a commencé… Il était convenu que nous parlerions d’Orion.
Nous avons vu se lever les Pléiades, Le taureau avec son « œil », Aldébaran et maintenant ils vont être suivis par Orion, sans doute la plus belle des constellations spécifiques de la saison d’hiver. Comme (presque) toujours, la constellation complète (son nom fait allusion à Orion, chasseur géant de la mythologie, que Zeus aurait pulvérisé en un groupe d’étoiles éponyme) est plus étendue que ce que nous en retenons à l’observation. De l’immense chasseur bandant son arc en direction des pléiades, nous ne retenons que le groupe d’étoiles formé du baudrier et des deux étoiles vedettes, Bételgeuse et Rigel.
Le baudrier : Trois étoiles bien alignées dont nous avons tous l’aspect en mémoire. Certains les appellent les trois rois mages.
La nébuleuse : Par temps très clair et en l’absence de pollution lumineuse (donc par les nuits sans lune, et, pourquoi pas, depuis le Lachat justement) on peut distinguer en dessous de la partie droite du baudrier, une tache diffuse d’un blanc laiteux. Des jumelles ou un petit télescope amateur permettent une assez bonne observation. C’est une nébuleuse dans la quelle de grandes quantités de gaz sont en train de s’effondrer par gravité donnant naissance a de nouvelles étoiles. On en parle souvent comme d’une « pépinière d’étoiles ». Elle fait le régal des amateurs d’images posées et vous trouverez nombre de photos spectaculaires en (plus ou moins fausses) couleurs prises avec de grandes instruments, soit sur papier glacé dans la plupart des livres d’astronomie, soit sur le web. C’est qu’en fait, les étoiles jeunes déjà formées illuminent les poussières restantes les rendant ainsi visibles.
Bételgeuse et Rigel : de part et d’autre du baudrier, symétriques par rapport à l’étoile centrale, nous voyons Betelgeuse et Rigel.
Rigel à droite, est très bleue car très chaude (dans les 10 000 degrés K). En fait c’est un système complexe de trois, voire quatre étoiles. La plus grande, une « géante bleue », avec un diamètre soixante dix à quatre vingt fois celui du soleil engloberait l’orbite de Mercure si elle était à la place de celui-ci. Vu sa masse, elle finira en supernova pour s’effondrer en étoile à neutrons où peut-être en trou noir stellaire. Mais vu sa température de surface, elle n’est certainement pas encore en train de fusionner des éléments lourds et la supernova n’est pas pour tout de suite…
Pour Bételgeuse, en revanche, les choses semblent beaucoup plus avancées. Même sur la photo webcam on voit sa couleur orangé. C’est que sa température de surface est bien plus basse, dans les 3000 degrés K. En fait, c’est une étoile en fin de vie et les variations de sa luminosité tiennent en haleine la communauté astronomique. Son implosion en étoile à neutrons est imminente !!! Certainement dans les 100 000 prochaines années. (oui l’imminence pour un astrophysicien n’est pas celle de tout le monde). La super novae sera alors un spectacle d’une grande luminosité vu depuis la terre car elle est à « seulement » 600 années lumière de nous. Son diamètre fait l’objet de discussions et est souvent réévalué mais il est certainement assez grand pour englober les orbites de la terre et probablement de Mars si elle remplaçait le soleil. C’est qu’elle a beaucoup « enflé » comme c’est le cas des étoiles en fin de vie. Je ne peux pas dire vieille car du fait de sa masse, elle consume très rapidement son « combustible », d’abord hydrogène puis hélium et ensuite éléments plus lourds. Cela doit lui prendre une dizaine de millions d’années, alors que notre soleil, beaucoup moins massif, est à peu près à mi-vie avec près de cinq milliards d’années au compteur… Je joins une photo webcam du 30 octobre, puisque c’est la nuit de référence depuis le début ainsi qu’une plus récente de 26 décembre.
Voilà, j’en ai a peu près terminé avec les élucubrations dont je voulais vous faire part. Il y a encore beaucoup de belles nuits étoilées a observer sur les archives de la webcam de la Logère. Mais surtout ne vous privez pas de lever les yeux la nuit, surtout quand vous disposez de ciels comme ceux que nous offrent les stations de l’espace diamant. Je vous souhaite à tous une belle et grande année 2021, le moins confinée possible.

Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: brigitte

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Tourjense.

webcamastro 03 Jan 2021 18:41 #8

  • brigitte
  • Portrait de brigitte
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste rouge des Lanches
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste rouge des Lanches
  • Messages : 301
  • Karma: 17
  • Remerciements reçus 18
Bravo et bonne année 2021 à vous tous
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Rphl

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

webcamastro 05 Jan 2021 03:02 #9

  • Maogan77
  • Portrait de Maogan77
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste rouge des Girolles
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste rouge des Girolles
  • Messages : 115
  • Remerciements reçus 13
Multicolore sur celle du Manant cette nuit :)
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tourjense

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

webcamastro 05 Jan 2021 16:51 #10

  • Tourjense
  • Portrait de Tourjense Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Messages : 34
  • Karma: 2
  • Remerciements reçus 12
J'aurais un peu de mal a commenter du point de vue de l'astronomie, car la zone de ciel clair est réduite mais manifestement, c'est la plus esthétique de la série!!! Finalement, nous n'exploitons sans doute pas assez les images nocturnes des webcams de l'ED.
Signé: Tourjense, anagramme de Serjounet, vétéran de feu le forum espace diamant... Ça dit quelque chose à Maogan ? :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

webcamastro 05 Jan 2021 17:23 #11

  • Tourjense
  • Portrait de Tourjense Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Messages : 34
  • Karma: 2
  • Remerciements reçus 12
Euh... Pour être honnête, je viens de me "promener" sur les archives de la webcam du Manant, et il est vrai que les panoramas célestes y sont probablement un peu plus spectaculaires que ceux du Lachat. Mais... bon....., Crest Voland, c'est Crest Voland. C'est pas qu'on soit chauvin hein?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

webcamastro 01 Fév 2021 19:51 #12

  • Tourjense
  • Portrait de Tourjense Auteur du sujet
  • Hors Ligne
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Sur le forum, j'évolue sur la piste verte des Carrets
  • Messages : 34
  • Karma: 2
  • Remerciements reçus 12
J'en avais terminé avec mon sujet astro, mais il me semblait que nous étions dans une configuration favorable pour voir de bon matin la pleine lune se coucher sur le Charvin depuis Crest Voland. En effet tous les ans, fin Janvier et début Février, la lune disparaît à peu près derrière le sommet. Quand on a la chance qu'elle soit pleine à ce moment on jette un œil en se levant le matin... Las, nous avons eu tous les matins, couverture nuageuse... Sauf ce dimanche. Je me suis donc tourné vers les images de la Logère. Malheureusement ce dimanche, elle était "décorée" de glace qui obstruait la vue. En allant voir depuis le Manant, j'ai trouvé une vue juste avant la disparition dans les sapins, mais depuis ce point de vue, pas de Charvin dans le champ...
J'en suis donc réduit a vous proposer les images capturées avec mon portable à deux sous... Malheureusement, la pleine lune est passée de peu. On voit qu'elle est déjà gibbeuse. Elle se grignote par la droite... En plus elle rate un peu le sommet. Mais bon, l'image était belle a regarder, même si la photo d'amateur sous doué ne rend pas compte de l'impression visuelle...
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: brigitte

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Dernière édition: par Tourjense.
  • Page :
  • 1
Propulsé par Kunena

Webcams Live

  • La station et le Mont-Blanc

    La station des Saisies et le Mont-Blanc

  • La Station

    La Légette et la station, vue depuis l'avenue des J.O. (1650 m)

  • Bellasta (2040m)

    Bellasta, sommet de l'Espace Diamant

  • Le village d'Hauteluce

    Le village d'Hauteluce

  • Espace Erwin, Eckl (1650 m)  ; vue à 360° sur le col des Saisies

    Espace Erwin, Eckl (1650 m)  ; vue à 360° sur le col des Saisies

  • Praz-sur-Arly

    Panoramique du sommet des pistes de Praz-sur-Arly, Ban Rouge (1983 m)